DES VÉRITÉS A RÉTABLIR

Communiqué de presse du Groupe Unir pour Agir

Nous avons jugé indispensable de rétablir quelques vérités suite aux propos tenus par le Maire dans les colonnes d’Ouest France, propos que nous qualifions pour certains d’éhontés voire de mensongers

Quand Philippe SALMON s’approprie, sans vergogne, la rénovation du Moulin du Boël, il est urgent, vis-à-vis des Bruzois de resituer l’historique du projet.

En 2019, nous avons pris l’initiative de solliciter la Fondation du Patrimoine qui a accompagné la ville sur le financement de cette rénovation. Parallèlement, nous avons lancé une souscription auprès de particuliers et d’entreprises ce qui a permis d’établir les devis de rénovation

Quant à la rénovation de la Maison des Enfants qui ne répondait plus aux besoins des usagers en termes d’espace et de fonctionnalité, les premières études ont été lancées en mars 2018. Cette rénovation améliore la qualité de l’accueil des parents, augmente la capacité d’accueil du multi-accueil ce qui permet de proposer des places à des tarifs modérés et d’offrir de meilleures conditions de travail aux personnels

Cette manière de s’approprier des projets initiés au cours du mandat précédent est indécente.

Cela nous rappelle, de façon ironique, un certain oiseau voleur de nid !!!

Nous ne pouvons que rappeler Monsieur le Maire à un minimum d’humilité et de modestie.

Ce dernier affirme que l’équipe précédente « n’a pas fait grand-chose au niveau du social ». Doit-on lui rappeler les actions menées pendant 6 ans : l’implantation de la Maison Héléna, résidence destinée aux seniors proposa nt des habitations à loyer modéré, les Ateliers à l’Escale : FLE (Français Langue Etrangère), les ateliers cuisine, informatique ouverts à tous, la Mutuelle proposant des tarifs préférentiels à tous les Bruzois, les permanences du planning familial en lien avec le CCAS et l’Education nationale, le forum des seniors, projet de sortie pour les aînés interrompu certes par la crise sanitaire mais non réactivé par l’équipe actuelle, les logements d’urgence à destination des familles en difficulté, le volume de logements sociaux livrés(la + forte augmentation des mandats de ces dernières décennies), les Rencontres de l’emploi ? Et la liste n’est pas exhaustive. Toutes ces actions créatrices de lien social mais la majorité actuelle fait preuve de mémoire sélective.

Dans le domaine du social nous n’avons peut-être pas assez communiqué mais nous avons agi, n’est-ce pas l’essentiel.