Quai de vilaine

Suppression du parking Quai de Vilaine :Un sujet rennais qui s’invite au conseil métropolitain. Ce projet qualifié de métropolitain par la majorité a fait l’objet d’échanges en conseil métropolitain jeudi soir.

Pour justifier de sa dimension métropolitaine, ce projet a été inscrit dans le contrat métropolitain de relance et de transition écologique. Il y est affirmé que les métropolitains se seraient exprimés sur l’avenir de ce parking (extrait du document ci dessous)

Aucune concertation en amont auprès des métropolitains. Cette affirmation pour justifier la suppression du parking et l’aménagement des quais de Vilaine est donc fausse.

Sur le financement. Depuis la mutualisation des services de voirie et la prise de compétence de la métropole sur ce service, chaque commune dispose d’une enveloppe (B), une forme de droit de tirage que chaque commune utilise pour ses travaux prioritaires. Les échanges et arbitrages ont lieu lors des réunions de secteurs et en conférence des maires. Présenté comme un projet métropolitain, il était nécessaire de clarifier le financement de la suppression du parking Vilaine (ce qui a été fait) et c’est ce que le groupe « agir pour la métropole » a demandé en séance. La réponse de clarification est venu non de la présidente et de son vice président mais du représentant du groupe des maires indépendants qui avait les mêmes interrogations que notre groupe.

Plus globalement, nous avons contesté l’urgence écologique d’un tel projet (coût 29 millions d’euros TTC) et rappelé la priorité de l’isolation thermique des bâtiment alors même que les crédits actuels ne suffisent pas et que les objectifs de 6000 logements rénovés par an ne sont pas atteints.